spectable.com
logo FNCTA

Ado-Missile

L'affiche d'Ado-Missile
Affiche Ado-Missiles © Acte Un

Comédie poétique de
Pierre Launay
créée le 30 novembre 2014
au
Théâtre de l'Échange d'Annecy
par
Léa Bénistand, Valentine Bourdin,
Florence Delorme, Clara Huboux
et Alexandre Barruecco.

Mise en scène
Florence Delorme

Valentine Bourdin
Valentine Bourdin © Yannick Perrin

Pitch

Alexandre Barrueco
Alexandre Barruecco © Yannick Perrin

Monsieur Friedmann est presque mort.
Il git dans un coma profond sous la surveillance d'un appareil qui fait "bip".
Madame Berthier vient voir de temps en temps si ça va toujours.
Une ado la remplace parfois. Après tout, veiller un vieux qui ne vit plus ou un enfant qui dort, quelle différence ?... D'autres viendront, tous plus mal embouchés les uns que les autres. Dans leur tête, monsieur Friedmann dépose des poèmes, ils ne savent ni pourquoi, ni comment et surtout, ils ne les comprennent pas.

Valentine et Clara
Valentine et Clara © Yannick Perrin
Ado-missile
Les ado-missiles © Yannick Perrin

Pourquoi cette pièce ?

On parle souvent du langage, de l'appauvrissement de mots, des phrases de la culture, de l'avancée des parlers alternatifs, déclinants... On a raison !
Il y a de moins en moins de mots.
C'est devenu de plus en plus difficile d'exprimer précisément une idée.
Mais est-ce qu'il y eut un temps où c'était facile ?

Léa Bénistand
Léa Bénistand © Yannick Perrin

Est-ce qu'il a existé une époque où on écoutait volontiers ceux qui avait quelque chose de très fort et de très urgent à exprimer ?
Les poètes et les ados ont ceci en commun : qu'importe la façon, on ne veut pas entendre ce qu'ils ont à dire.
Et puis, autre chose encore : ils sont jeunes, si scandaleusement jeunes !

Les poètes

Clara
Clara © Yannick Perrin

Il y a dans cette pièce et au hasard du temps, Verlaine, Queneau, Pasolini, Artaud, Jules Laforgue, Sapho, Adonis...
Autant dire qu'il y a beaucoup d'absents, mais ce n'est pas une anthologie, ni un florilège ni rien de tout cela. C'est une petite sélection arbitraire de ce que monsieur Friedmann a dans la tête.
C'est déjà pas mal !
Au fait, des poèmes, combien en portez-vous dans la vôtre ?

Pour en savoir un peu plus sur le texte de la pièce

Florence Delorme
Florence Delorme © Yannick Perrin
Suivez le lien vers les éditions Porta Piccola

Distribution

Fleurs
Les fleurs © Yannick Perrin

Pour les organisateurs

Veuillez suivre le lien vers la fiche technique et tarifs

Tweeter